BIEN VENU A TOUS

Vous êtes sur le  BLOG de la ViePaisible40

Un SITE Internet a été créé, vous pouvez le consulter en cliquant sur :  SITE :  LaViePaisible40

 

img3412.jpg

 

 

Nous sommes une association a but non lucratif loi 1er juillet 1901, notre but est d’accueillir des chevaux à la retraite, en détresse, en vacances etc……….. Et une vidéo pour vous présenter une partie de nos protégés :

http://www.dailymotion.com/video/xhwfst

 

http://www.dailymotion.com/video/xceo91

 

 

Pension de vos chevaux dans les landes :

 

BIEN VENU A TOUS dans Accueil BanPtLBanPtL dans Accueil

Recadrer la peur du cheval

Ce cheval avait peur de tout et fuyait constamment, l’approcher était très difficile voir impossible,

il fuyait au moindre bruissement de feuille et autres bruits, son stresse était maladif.

Son passé a du être très traumatisant pour qu’il soit ainsi.

Il  fallu donc le recadrer gentiment et j’ai utilisé l’éducation éthologique pour qu’il devienne confiant et courageux :

Maintenant il vient a nous avec calme sérénité.

http://www.dailymotion.com/video/xpf0ek

 

Les effets du mors

Les effets du mors sur les chevaux par LaViePaisible">http://www.dailymotion.com/video/
Les effets du mors sur les chevaux par LaViePaisible
http://www.dailymotion.com/video/xmqtfg

http://www.dailymotion.com/video/xmqtfg

K.F. HEMPFLING

TOUT SIMPLEMENT MERVEILLEUX

Quelle complicité, quelle expression !!

 La liberté laisse le cheval s’exprimer avec élégance et beauté

Image de prévisualisation YouTube

Les Cigognes

Les Cigognes dans les Landes

Avril 2011

http://www.dailymotion.com/video/xjk137

Syndrome de Cushing

« Chez l’humain :
Le syndrome de Cushing, ou hypercorticisme chronique, est une pathologie décrite par Harvey Cushing en 1932, qui se manifeste de manière clinique et est causée par un excès de sécrétion d’une hormone corticosurrénale, le cortisol, par les glandes surrénales et ayant des conséquences pathologiques. La manifestation la plus visible est l’apparition d’une obésité chronique de la partie supérieure du corps et un aspect bouffi du visage. Il faut distinguer le syndrome de Cushing de la maladie de Cushing qui en est une sous-catégorie (cf Clinique). Le syndrome de Cushing peut également avoir une origine médicamenteuse en raison de prises excessives de glucocorticoïdes. »

 

Chez le cheval :
Tumeur

Thèse sur le syndrome de Cushing

L’Origine : Tumeur bénigne à la base du cerveau

Le syndrome est toujours relié à l’hypophyse

Le syndrome de Cushing est également appelé par les vétérinaires ‘’Hyperadrénocorticisme’’ et atteint les chevaux d’âge mur mais peut toutefois apparaître dès l’âge de 7ans. Et malheureusement, on le rencontre de plus en plus fréquemment car nos chevaux vivent de plus en plus longtemps dû à nos soins vétérinaires, une meilleure alimentation,…

Les symptômes :

- Le symptôme majeur de cette affection est l’apparition d’un poil épais en permanence, été comme hivers le pelage est anormalement fourni :

Syndrome de Cushing dans Soins des chevaux cushing-1

- Une polydipsie, c’est-à-dire, une soif intense couplée une polyurie, le cheval qui urine abondamment. Le cheval peut absorber jusqu’à 80 litres d’eau (au lieu de 20 à 30 normalement).

- Conjonctivite

- Un dos voussé

- Un appétit augmenté sans gain de poids

- Dérèglement de la thermorégulation

- Une fonte musculaire sur la ligne du dos

- Des fourbures Fourbure chronique

- Malgré, les soins vétérinaires en ce qui concerne la dentition, le cheval a du mal à mâcher les aliments, il n’arrive plus à les avaler en totalité.

- Une sensibilité aux maladies infectieuses en raison d’une baisse des défenses immunitaires.

- Chez la jument, on peut voir une absence de cycle ou des cycles irréguliers, ou une production de lait sans qu’elle soit pleine.

- Un des premiers symptômes peut être un trébuchement excessif lors des ballades, le cheval trébuche tout le temps, il le lève plus assez ses pieds. Mais on a tendance à mettre cela sur le faite que le cheval est agé.

Les causes :

La cause est purement hormonale. Tout se passe dans l’immense majorité des cas au niveau de l’hypophyse, une glande minuscule située à la base de l’encéphale qui « gère » un grand nombre de fonctions hormonales dans l’organisme, donnant des ordres à maints organes, ceux-ci lui répondant en sécrétant à leur tour d’autres hormones. Ces tumeurs sont sécrétantes mais bénignes, à savoir qu’elles ne métastasent jamais et ce ne sont pas elles en propre qui mettent la vie du cheval en danger, mais les troubles qu’elles entraînent.

La taille de la tumeur a peu à voir avec l’intensité des symptômes ; des tumeurs de la taille d’une tête d’épingle à cheveux occasionnent des troubles graves, d’autres bien plus étendues ne causent aucun trouble. Au fil des mois ou des années, cette tumeur en grandissant va appuyer sur une autre glande adjacente, appelée hypothalamus, qui joue un rôle décisif dans la thermorégulation (le contrôle de la température corporelle).

Parfois quand la tumeur atteint une taille très importante, elle peut venir compresser le nerf optique, dont le trajet est proche de l’hypophyse, et entraîner une cécité.

Rarement, également, on observera des symptômes de démence et l’apparition de certains tics comme l’encensement.
Quoi qu’il en soit, ces animaux devront bénéficier de soins attentifs, vermifugations et vaccinations régulières, soins dentaires attentifs, maintien au box l’hiver (ou alors port d’une grosse couverture bien chaude).

Ce qu’il est bon de savoir, c’est que le syndrome de Cushing, n’est plus une fatalité, même si son origine, une tumeur de l’hypophyse, ne peut encore être traitée avec les moyens actuels de l’art vétérinaire ;

Le traitement au « Celance » vient d’être interdite en France depuis le 2 mai 2011. !!

■ . . . Chaque homme de cheval a un pied dans la tombe mais n’est au paradis qu’a cheval . . . ■

LIENS Intéressants

 

LIENS Intéressants dans Liens interessants ypix_280x60;

oiseaux.net dans Liens interessants

 

erwan_balanca;

yvan-barbier

logo

Tout simplement incroyable

BRAVO CRISTINA !!
Image de prévisualisation YouTube

Frédérique PIGNON

L’un des plus grand de notre époque sachant donner de sa personne dans l’art de dresser les chevaux en tenant compte de leur personnalité :

Image de prévisualisation YouTube

Structure et anatomie du sabot du cheval

le sabot du cheval est un miracle de l’ingénierie. Il contient toute une série de structures qui fonctionnent en équilibre les une avec les autres pour former une boité corné qui est capable de résister à des forces énormes, utilisant l’énergie pour aider la propulsion tout en offrant une protection des structures sensibles.

Ce n’est pas un guide définitif, mais il permettra au propriétaire de chevaux à mieux comprendre cette incroyable construction.

Cette section de paroi fraîchement paré vous donne une bonne idée des différentes couches qui compose la paroi du sabot. Sur un pied blanc, les différences sont beaucoup moins faciles à repérer.

pied.png

La sole :

Elle est la zone comprise à l’intérieur de la ligne blanche, mais ne comprend pas les barres et la fourchette. Sa fonction principale est de protéger les structures sensibles qui sont dessous. Toutefois, le périmètre extérieur de la sole fournit également un soutien, elle partage une partie du poids du cheval avec la paroi du sabot.

Ligne blanche ou dorée:

Communément appelée la ligne blanche, bien que cela porte à confusion, non seulement parce qu’elle est en fait jaune mais aussi parce qu’elle est à côté de la paroi interne blanche du sabot, cela pousse souvent des gens à confondre la ligne blanche avec la paroi interne, alors je fais souvent référence à elle comme la ligne dorée. Une description très précise qui était couramment utilisé dans les années 1800. La fonction de la ligne dorée est de joindre la sole à la paroi interne et de fermer l’extrémité de la 3e phalange pour la protéger de l’infiltration bactérienne. Elle créer un pli peu profond au fond du sabot qui remplit avec de la terre aide à la traction.

La paroi interne :

La paroi interne est généralement blanche (contrairement à la paroi externe, elle ne contient pas de pigment). Elle est plus souple que la paroi externe en raison de la proportion plus élevée de corne inter-tubulaire qui lie les tubules ensemble. Cette corne inter-tubulaire a une teneur en humidité plus élevée et permet à la paroi interne de s’étirer plus que la paroi externe ne le peut, elle protège ainsi l’intérieur du sabot des chocs et vibrations.

La paroi externe :

La paroi du sabot extérieure est pigmentée et contient une proportion plus élevée de tubules. Ces structures en forme de tube se développent à partir du bourrelet coronal dans une configuration en spirale. Il a été suggéré que cela agit comme des minuscules ressorts, mais cela n’est pas possible car il n’y a pas d’espace entre les enroulements. Il est plus probable que les tubes sont produits de cette façon pour ajouter de la résistance. L’objectif principal de la paroi extérieure est de stocker et libérer l’énergie locomotrice pendant les différentes phases de la foulée pour aider à propulser le cheval. Elle assure également la protection des structures internes, la régulation de l’humidité de la corne. Une paroi externe en bonne santé sera un peu plus épaisse en pince et n’aura pas de cercles de croissance ou de seimes.

Barre :

Le barre est une extension de la paroi du sabot qui longe le côté de la fourchette en se terminant à environ mi-chemin le long de la fourchette. Son rôle principal est de contrôler le mouvement de l’arrière du sabot, en ajoutant de la résistance à la zone du talon et en le protégeant de distorsion excessive. Elle devrait avoir un ratio élevé de paroi interne flexible pour pouvoir bouger correctement et suivre le mouvement des talons.

Angle de la barre.

Communément appelé le talon, même si cette description peut être trompeuse. Cette zone est conçue pour recevoir l’impact initial de la foulée du cheval. Un talon en bonne santé se compose principalement de paroi interne, ce qui lui permet de dissiper plus facilement les chocs. Cette région joue un rôle majeur dans le soutien du poids du cheval et il est important qu’elle reste bien équilibrée. Lacunes Latérales. C’est le creux qui cour le long de chaque côté de la fourchette. La partie extérieure de la lacune est constituée de la barre et de la sole et de l’autre côté par la paroi de la fourchette.

Fourchette :

L’une des plus importantes, mais souvent négligé des structures du sabot du cheval. Elle doit être large, épaisse et avoir la dureté du vieux cuir :

parageclochette26juin2010020.jpg

Une fourchette malsaine est vulnérable à l’infection qui, si elle n’est pas traitée, peut entraîner une dégradation importante des structures à l’arrière du pied provoquant une boiterie sévère. La fourchette travaille de concert avec le bourrelet coronal, les barres et la sole pour offrir une résistance à la déformation de la boite cornée au cours de la foulée. Les pressions exercées sur la fourchette influencent directement la santé du coussinet plantaire placé au-dessus d’elle. La forme de la fourchette (comme une pièce triangulaire découpé dans la sole) permet un mouvement indépendant des talons, quand le cheval marche sur un sol inégal. La fourchette joue également un rôle dans la protection des structures sensibles au-dessus, aide à la traction, à la circulation et à l’absorption des chocs. Dans le centre de la fourchette, et vers l’arrière du pied il y a une lacune centrale. Une lacune centrale en bonne santé est large et peu profonde, mais si la fourchette est faible et étroite, elle peut devenir un pli profond qui est un refuge pour les bactéries et les champignons.

Bourrelet coronal :

Il s’agit d’une structure vascularisée très ferme, qui se trouve au sommet de la paroi du sabot. Il a deux fonctions très importantes. Premièrement, il produit les tubules de la paroi externe. Deuxièmement, il est incroyablement solide et agit comme une sangle pour ajouter de la cohésion aux structures internes que le sabot déforme au cours de la foulée.

Périople :

Il s’agit d’un revêtement de protection pour la zone nouvellement formé de paroi externe situé juste en dessous du bourrelet coronal. Au début de sa croissance, la corne est assez molle délibérément, car elle aide à éviter que le bourrelet coronal soit atteint par les chocs transféré vers le haut par la paroi pendant la phase de mise en charge de la foulée. Le périople couvre cette corne pour assurer sa protection. Les structures internes. Il y a 3 os à l’intérieur du sabot. La 3e phalange, la deuxième phalange, l’os naviculaire et la moitié inférieure de l’os du paturon ou 1er phalange.

coupedupied.pngsabot.jpgvuedusabot.jpg
Troisième phalange :

. L’os à l’intérieur de la boite cornée est appelé 3e phalange ou phalange distal. Sa forme est très trompeuse vu en coupe transversale, il apparaît en fait comme sur la photo. La 3e phalange fournit la résistance et la stabilité dans le sabot et agit comme un support pour que les autres structures reste en place. Autour de la face avant de l’os se trouve le podophyle qui produit la corne intertubulaire de la paroi du sabot. En dessous, l’os est recouvert de tissu velouté (corion solaire) qui produit de la sole. A l’arrière, l’os se joint sur les cartilages latéraux qui forment une grande partie de l’arrière du sabot. Une multitude de tendons et de ligaments s’attachent à cet os et un réseau de vaisseaux sanguins courent autour et à travers lui.

Os Naviculaire :

Il s’agit d’un autre os qui est difficile à visualiser quand vu en coupe transversale. On pense avoir tiré son nom de la forme d’un bateau. Il est également connu comme l’os sésamoïde distal (distal dans le sens, le plus éloigné du corps, et sésamoïde dans le sens qui se développe dans l’épaisseur de certains tendons). L’os naviculaire n’est pas réellement intégré dans un tendon, mais il siège juste à l’intérieur de l’arrière de la 3e phalange et le tendon fléchisseur profond lui passe dessus. Il évite la surcharge de l’articulation de la 3e phalange ainsi que le maintien d’un angle constant de l’insertion du tendon fléchisseur profond à l’arrière de 3e phalange.

Métacarpe :

Aussi appelé la deuxième phalange, l’os court du paturon se trouve au sommet de l’articulation de la 3e phalange et en dessous de l’os long du paturon. Seule la partie inférieure de cet os s’étend à l’intérieur la boite cornée.

Coussinet plantaire.

Le coussinet plantaire se trouve juste derrière la 3e phalange et au dessus de la fourchette sensibles. Il joue un rôle essentiel dans l’absorption des chocs par la circulation du sang de son plexus veineux. Dans un mauvais fonctionnement du pied, le coussinet plantaire s’atrophie et devient « gras » en opposition à « élastique » quand il est bien développé. Sa texture fibrocartilagineuse et les vaisseaux sanguins à l’intérieur vont changer, en inhibant sa capacité à absorber les chocs. La forme et la santé du coussinet plantaire influence l’angle de la 3e phalange. Les chevaux aux pieds plat (c’est à dire ceux dont la 3e phalange est plate au lieu d’être légèrement concave) ont généralement le coussinet plantaire sévèrement atrophiés.

Corion :

Un corion est une structure vasculaire qui fabrique l’un des éléments extérieurs de la boite cornée. Par exemple, le corion solaire permettant de produire la sole, le corion de la fourchette produit la fourchette sensible – (la couche externe de la fourchette devient insensible, c’est ce que nous voyons à l’extérieur). Le bourrelet coronal contient un corion qui produit les tubules et la corne intertubulaire de la paroi du sabot, tandis que la paroi interne est fabriquée dans le corion entourant la 3e phalange (également appelé pododerme). Le bourrelet limbique est situé sous le bourrelet coronale et produit le périople.

Cartilages Latéraux :

Les cartilages latéraux sont situés au-dessus et en dessous du bourrelet coronal, ils s’étendent autour de l’avant, des côtés et de l’arrière du sabot. Sous le bourrelet coronal, ils s’étendent autour du coussinet plantaire et sont attaché à l’arrière de la 3e phalange. La corne produite par le podophyle s’attache aux cartilages latéraux à l’arrière du sabot, là où la 3e phalange ne vas pas. Il y a de nouvelles preuves qui suggèrent que les cartilages latéraux forment une matrice qui s’étend sous le coussinet plantaire formant une sorte de hamac. Ces cartilages offrent une résistance à la descente de la 3e phalange lors de l’appui, et régulent la quantité de pression appliquée aux corions. Ils contribuent également à maintenir la 3e phalange dans la bonne position en plus d’agir comme un ressort, pour le stockage et la libération de l’énergie durant la locomotion.

Position approximative du cartilage latéral dans la boite cornée.

Plexus veineux :

Le sabot est très irrigué grâce à cinq plexus veineux. Ce sont: Le Solaire – nourris le corion produisant la corne qui génère la sole. Du Coussinet plantaire -un réseau de vaisseaux sanguins qui traversent le coussinet plantaire.

Des cartilages latéraux -fournis les cartilages en sang qui contribue à l’utilisation de l’énergie.

Du podophyle -nourrir le corion qui produit la corne intertubulaire de la paroi interne.

Le Coronaire -fournis au bourrelet coronal les éléments nutritifs dont il a besoin pour produire les tubules de la paroi externe.

Avant parage
Album : Avant parage
pied sain avant parage d'entretien
3 images
Voir l'album

Pied après parage :

pied.png

Comment remédier à la Maltraitance

Comment remédier à la maltraitance des chevaux ?

Nous sommes confrontés à une augmentation inquiétante du nombre de personne possédant un cheval chez eux sans connaitre réellement les besoins nécessaires à son épanouissement. C’est pourquoi je m’interroge sur les écuries privées ou centres hippiques et certaines associations de protection du cheval qui ne font rien  pour sensibiliser ni orienter les propriétaires souvent ignorants !!!

L’importance de la PREVENTION est primordiale si nous voulons changer notre monde, auprès des jeunes cavaliers, futures propriétaires et instructeurs de demain, les sensibiliser à une équitation plus ETHIQUE et aux besoins fondamentaux du cheval, me semble aussi important que de sauver ces pauvres équidés d’entre les mains de personnes cruelles, incultes et j’en passe…

En effet, bon nombre d’entre eux ne connaissent pas les besoins les plus élémentaires de leur cheval (soins, nourriture, vaccination, parage des sabots, vermifuges, éthologie,  etc ..)

Une éducation à la base serait plus judicieuse pour le bien-être de nos animaux.

J’invite la Fédération Française d’Equitation à mettre à l’ordre du jour une solution pour pallier à ce vide auprès des centres équestres en insérant par exemple dans les examens comme les Galops des thèmes sur les besoins fondamentaux du cheval, vous me direz qu’il y a maintenant les fameux « Savoirs éthologiques » mais je déplore alors qu’ils ne soient pas obligatoires pour passer les Galops !

En parallèle, ce serait aussi le rôle des Associations de Protection que de faire cette démarche auprès des gens en question car elles sont bien placées pour les connaitre et plutôt que de répréhender systématiquement il serait plus intéressant d’éduquer ces personnes ou tout du moins celles qui sont de bonne foi, bien-sur  je ne parle pas de ces tortionnaires incurables qui eux méritent que la justice soit interpellée.


Un grand sage a dit : « On reconnaît la grandeur d’un peuple… au respect avec lequel il traite ses animaux … »

 

En plus de l’accueil des chevaux, c’est la raison essentielle de l’existence de notre association, nous sommes disponibles pour mettre a la disposition toutes nos connaissances ainsi que celles de professionnels travaillant en collaboration avec nous, afin que les personnes qui sont dans l’incertitude en ce qui concerne leur cheval puissent faire appel à nous.
Je vous invite à m’envoyer par mail vos idées et vos avis ou bien vos questions, nous y répondrons avec plaisir. 

  laviepaisible40@neuf.fr

ou bien :

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
Vérification :
 

 

 http://www.dailymotion.com/video/xe6wqe

[gv data="http://www.dailymotion.com/swf/
Obispo Redford mai 2011 par LaViePaisible"][/gv]

http://www.dailymotion.com/video/xj30w3
 


123


SUD France Telecom DO Centr... |
Lions Clubs Catalans / Enfa... |
LA NATURE PLEIN L'ECRAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE PRINTEMPS DU CHEN
| Association S.O.S Animaux ...
| partageonslaventure